« Stretching » pour les débutants

Le stretching ou étirement est aujourd’hui considéré comme une activité  à part entière.

Longtemps cantonné à la préparation et à la récupération d’une activité sportive, le stretching prépare les muscles, les tendons, les ligaments et les articulations à soutenir l’effort physique à venir. Le stretching permet ainsi de limiter les risques de blessures comme les claquages musculaires ou les tendinites. Après le sport, le stretching est aussi très important, car il détend les muscles et leur redonne leur « longueur naturelle »

Les bienfaits du stretching sur le corps

Le stretching assouplit, renforce l’élasticité des tendons et des muscles,  augmente la souplesse générale de l’être humain. En allongeant les muscles, le stretching permet également d’avoir une musculation plus harmonieuse et affine la silhouette, notamment chez les dames.

Sur le plan médical, les exercices d’étirement entretiennent les articulations en favorisant la lubrification articulaire. Le stretching permet ainsi de ralentir l’évolution de certaines maladies dégénératives du cartilage articulaire, comme l’arthrose.  Le stretching aide aussi à prévenir les douleurs  chroniques et à développer les capacités respiratoires : la respiration tient en effet une place de premier ordre durant les exercices.  Enfin, les exercices de stretching peuvent améliorer la qualité de la circulation sanguine et contribuer à une baisse de l’hypertension artérielle. .

 

 

Les exercices différent selon les possibilités et aspirations de chacun et l’image ci jointe vous en donne quelques exemples sommaires.

La durée minimale d’une séance efficace de stretching est d’une demi-heure

 

 

 

 

 
 

Les bienfaits du stretching sur l’esprit

Si le stretching est surtout réputé pour ses bienfaits sur l’organisme, il n’en a pas moins des vertus relaxantes et apaisantes.
Une séance de stretching est ainsi  indiquée pour évacuer en douceur son stress et son anxiété.
Le stretching agit également sur les capacités de concentration, car les exercices demandent beaucoup d’attention pour être pratiqués correctement.
Il faut en effet parvenir à respirer au bon rythme, à adopter et à maintenir la bonne posture et à ressentir le travail musculaire de façon simultanée.
À force de pratique, les capacités de concentration s’en trouvent grandies, même dans la vie quotidienne.