La gastro-nutrition,

Pourquoi parler de gastro-nutrition ?

Le terme de gastro-nutrition est nouveau : il juxtapose le rôle de l’appareil digestif et notamment de l’estomac, de l’intestin grêle, du colon ainsi que du foie, de la bile et du pancréas  avec les multiples problématiques concernant la nutrition.

« L’épidémie » mondiale de l’obésité, l’inflation des perturbations fonctionnelles digestives et hépatique n’ont pour certains, qu’une seule et unique cause : l’inflation calorique avec un déséquilibre alimentaire entretenue par le manque d’activité physique et le stress de la vie moderne.

Les tentatives médicales et nutritionnelles classiques  n’ont malheureusement pas réussi à endiguer l’ascension de la surcharge pondérale ( = excès de graisse)  dans nos sociétés occidentales  et maintenant dans les pays en voie de développement ( ou la malbouffe sévit sur fond  de crises humanitaires récurrentes).

 

Une nouvelle approche s’impose pour sortir de cette impasse dont les conséquences sont immenses en terme de morbi-mortalité.

Elle se traduit actuellement par d’intenses recherches sur l’interrelation entre le microbiote  fécal (la flore intestinale), la génétique et certaines affections nutritionnelles.

L’explosion des techniques bariatriques vient  confirmer le rôle de l’appareil digestif haut dans la prise en charge des patients.

Enfin, on ne serait compléter cette mosaïque de facteurs sans évoquer le rôle du psychisme pouvant déboucher sur un caractère addictif, au même titre que la cigarette, l’alcool et les substances illiçites.

 

Brillat savarin, le célèbre cuisinier français disait déjà en 1825 :

 

» Le créateur, en obligeant l’homme à manger pour vivre , l’y invite par l’appétit et l’en récompense par le plaisir »

et il concluait brillamment avec la célèbre phrase « Dis moi ce que tu manges et je te dirais qui tu es »